Espace Biographie

Maître Kaudjhis-Offoumou Françoise, Avocate à la Cour et Experte-Consultante internationale fait partie des modèles achevés de leadership féminin; au regard de son parcours universitaire, professionnel et sociétal impressionnant.

Le Droit n’a aucun secret pour elle. En particulier en ce qui concerne la Démocratie (Elections), les Droits Humains, la Bonne Gouvernance, le Genre, le Développement et la Résolution des conflits. Me Kaudjhis est d’une expertise exceptionnelle et d’un engagement social qui ne peuvent que séduire ses compatriotes et la communauté internationale, qui lui rendent d’ailleurs tout le respect dû à son majestueux rang. Elle est la Présidente-Fondatrice de l’Association Internationale pour la Démocratie en Afrique (AID-Afrique); une ONG ayant un statut Consultatif Spécial Droits Humains de l’ECOSOC des Nations unies en 1996 et Observateur de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples de l’Union Africaine (CADHP) en 1995.

Son expertise et sa compétence l’ont propulsée au niveau des plus grandes institutions mondiales. Elle a été choisie dans un domaine très sélectif pour être Membre du Groupe Consultatif externe de la Banque Mondiale sur le Genre de 1996-2000. A ce stade de sa carrière, c’est à elle qu’on doit les premières définitions du Concept de Genre en 1997, à Washington sur le plan mondial.

Sa qualité de juriste et de productrice du Droit a été manifeste durant son parcours : elle est en effet, l’initiatrice et la rédactrice de plusieurs projets types de lois; à savoir, notamment : – sur la Répression des violences à l’égard des femmes (ayant abouti aux lois réprimant l’excision, les unions précoces et forcées, le harcèlement sexuel) ; – sur le Droit d’ester en Justice des Associations de Droits Humains pour se constituer partie civile en cas de violence à l’égard des femmes et des enfants ;- sur la Pension de Réversion des Veufs (ayant abouti à l’égalité des conditions d’obtention de la pension dans le secteur privé) ; sur le Genre et l’Impôt ayant abouti à l’annexe fiscale 2013 relative à l’égalité de genre face aux impôts ; sur la Population et les Droits de santé génésique, etc.; -sur le Divorce par consentement mutuel (ayant abouti à une loi) ; sur les enfants nés en prison (…) Me Kaudjhis est riche d’une formation solide. Elle est entre autres, diplômée de l’Institut d’Administration Publique (IAP) de Paris, spécialité Droits de l’Homme en 1998 et de l’Université d’Atlanta Clark (USA), spécialité Démocratie (1993); cette ex-Magistrate étrangère au Mans (France). En 2000, à un tournant décisif de l’histoire de son pays, elle a présidé la Sous-Commission chargée de la rédaction de la « Charte des libertés » de la Commission Consultative, Constitutionnelle et Electorale de Côte d’Ivoire (CCCE). Au niveau associatif, elle est pionnière et membre de nombreuses ONG et syndicats, en particulier l’Association des femmes juristes de Côte d’Ivoire (AFJCI) (Secrétaire Générale en 1984), le Syndicat national des avocats de Côte d’Ivoire (SYNAV-CI) (Fondatrice en 2003).

Une intellectuelle de son rang ne pouvait que produire des œuvres majeures qui servent à la génération actuelle et qui serviront à celle de demain. Elle est par conséquent auteure de 5 livres : « Mariage en Côte d’Ivoire : de la polygamie à la monogamie – Réflexion sur l’Excision » (Editions KOF, Abidjan, 1994), « Les Droits de la Femme en Côte d’Ivoire », (Editions KOF & NETER, Abidjan, 1995 et CODESRIA Dakar 1996 – Diffusion KARTHALA, Paris et Site Internet : amazon.com) ; « Procès de la démocratie », (Ed. L’Harmattan, Paris, 1997) ; « Femme, Genre et Pouvoir en Afrique » (Editions NEI / CEDA Abidjan) avec la préface de Madame Chantal COMPAORE, Première Dame du Burkina Faso, en 2011 ; « Le Guide du Député » (Ed.NEI/CEDA, 201); qui aborde des questions de Démocratie, de Bonne Gouvernance, de Genre et Droits humains. Commandeur dans l’Ordre National du Mérite et distinguée « Femme de l’année 1999 » par l’Institut International Américain de Biographie, la Côte d’Ivoire, l’Afrique et le monde doivent beaucoup à Me Kaudjhis-Offoumou !

Hervé Gobou Journaliste-Ecrivain Prix Côte d’Ivoire 2016 de la Journée du Manuscrit Francophone, avec ‘’Drame au Paradis’’ (Les Editions du Net, 2016, 101 p)